Qu'est-ce que l'Education à l'Environnement ?

L’éducation à l’environnement vise à faire comprendre la complexité du monde auquel nous appartenons, éveiller l’esprit critique, agir et vivre ensemble.

L’éducation à l’environnement c’est :

  • informer, sensibiliser, éduquer, former par et pour l’environnement, au contact du terrain ;

  • s’adresser à tous, partout et tout au long de la vie ;

  • développer des pédagogies actives et participatives par un réseau de professionnels.

 

Une finalité : former des citoyens responsables

La finalité de l’éducation à l’environnement est l’émergence de citoyens responsables, respectueux de la vie et des Hommes, capables de participer à l’action et à la décision collective.

 

L’éducation à l’environnement se base sur trois objectifs :

  • « le savoir » : les connaissances permettent de comprendre la complexité des relations entre les êtres vivants et leur environnement ;

  • « le savoir-faire » : l’éducation à l’environnement développe la curiosité, la capacité à observer, comprendre, penser, imaginer et agir ;

  • « le savoir-être » : l’éducation à l’environnement vise à responsabiliser : elle nous engage individuellement et collectivement à développer des attitudes de respect vis-à-vis de soi-même et d’autrui, de son environnement et de la société.

L’éducation à l’environnement réunit des objectifs liés à l’éducation pour l’environnement (« permette aux individus d’acquérir les connaissances, les comportements et les compétences nécessaires pour participer de façon responsable et efficace à la préservation et à la solution des problèmes de l’environnement, et la gestion de la qualité de l’environnement » - UNESCO 1977) et ceux de l’éducation par l’environnement (l’environnement au sens large, qui nous environne, étant un support d’éducation pour le développement de la personne).

L’éducation à l’environnement et au un développement durable est une éducation qui met au premier plan les valeurs. Cette éducation doit amener à l’autonomie qui permet à chaque personne de penser, de décider et d’agir par elle-même. Elle doit amener à la responsabilité qui nous met dans l’action, elle doit faire de tous, des citoyens porteurs des valeurs démocratiques et toujours mobilisés pour leur mise en œuvre. L’éducation au développement durable est une école de respect.

Cette éducation concerne tous les humains, quel que soit leur âge, leur pays d’origine, leur fonction dans la société. Elle nous fait comprendre que chaque individu influe sur le milieu.

Cette éducation est dirigée vers l’action : elle amène les individus et les groupes à s’impliquer dans la vie sociale et politique de leur territoire et de la Planète. L’éducation au développement durable est une école de participation.

 

Une logique de terrain

L’éducation à l’environnement privilégie les actions sur le terrain et les méthodes qui rendent les publics acteurs de leur apprentissage.

 

Une logique de travail en « réseau »

Du niveau local au national, ceux qui font l’éducation à l’environnement se regroupent, s’organisent en réseaux territoriaux.

Ce mode de fonctionnement se caractérise par :

  • le fait de travailler et réfléchir ensemble, tout en gardant une liberté d’opinion ;

  • la participation de chaque membre dans la définition d’orientations communes ;

  • le partage de ressources pédagogiques, matérielles et humaines.

 

Il en découle une grande diversité d’adhérents et de partenaires de ces réseaux et une stricte équité dans les relations entre membres.