Les acteurs de l'Education à l'Environnement

L’éducation à l’environnement, nombre de personnes en font, consciemment ou non. S’appuyer sur ses pairs est pourtant bien souvent important. Il y a ceux qui en font dans leur métier comme les enseignants, animateurs généralistes, chargés d’étude environnement et autres et ceux dont c’est le métier : les éducateurs à l’environnement.

Être acteur de l’EEDD aujourd’hui, c’est :

  • Exercer un métier en consacrant tout ou une partie de son activité à l’éducation à l’environnement
    On les appelle éducateurs à l’environnement, animateurs nature, médiateurs, accompagnateurs de démarches développement durable...

  • Développer des projets d’éducation à l’environnement
    On retrouve les salariés et bénévoles des associations à but non lucratif, des collectivités territoriales, des établissements publics territoriaux, des travailleurs indépendants, des syndicats, des citoyens...

  • Soutenir techniquement ou financièrement le secteur de l’éducation à l’environnement
    Ce sont des collectivités territoriales et des établissements publics territoriaux, l’État par le biais des ministères, des établissements publics (Agences de l’eau...), des services déconcentrés (DREAL, DRAC, DRJSCS, DRAAF...), des fondations, des établissements publics d’enseignement, des organismes de recherche (CNRS...), mais aussi des entreprises (notamment les entreprises de l’économie sociale etsolidaire).

Educateur à l’Environnement : un métier

Les éducateurs à l’environnement travaillent principalement dans des associations mais aussi dans des collectivités. 80% travaillent dans le milieu associatif et 20% en collectivités. Ce sont des personnes qui ont une double compétence :

  • Connaissances scientifiques (naturalistes et/ou sur des problématiques environnementales)

  • Compétences pédagogiques

 

Accéder à l'annuaire
des structures d'education à l'environnement