Le Service Civique, un tremplin à la dérive

Restons attentifs à éviter certaines dérives comme le remplacement de véritables postes salariés par des Services Civiques.

Créé en 2010 le Service Civique est un dispositif s’adressant aux jeunes de 16 à 25 ans et leur permettant d’accomplir une mission d’intérêt général sur une période de 6 à 12 mois.

Cette mission peut s’inscrire dans l’un des neufs domaines d’intervention défini par l’État, dont l’environnement fait parti.

Les associations sont les principales structures accueillants des jeunes en Service Civique et de ce fait il a semblé important au GRAINE Centre de marquer son positionnement quant à cette forme d’engagement.

En effet, l’idée de base du Service Civique est louable : « L‘objectif de l’engagement de Service Civique est à la fois de mobiliser la jeunesse face à l’ampleur de nos défis sociaux et environnementaux, et de proposer […] un nouveau cadre d’engagement, dans lequel ils pourront mûrir, gagner en confiance en eux, en compétence, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, tant citoyen que professionnel ».

Ce dispositif doit permettre la rencontre entre d’une part un jeune et ses envies, motivations, savoir-être et d’autre part une structure ayant un projet nouveau qu’elle souhaite développer. Il doit s’agir d’un échange gagnant pour tous et non, comme c’est malheureusement observé dans certains cas, une alternative à la création de poste pour des besoins récurrents.

Si le Service Civique peut servir de tremplin pour accéder au monde professionnel par la suite, en permettant notamment au jeune d’acquérir de l’expérience mais également d’affiner son projet, il ne doit pas s’agir d’un « premier poste », pour lequel des critères de diplôme ou de compétences spécifiques seraient posés.

Afin d’éviter ces dérives, il est également possible d’inverser la logique en accompagnant les jeunes pour qu’ils soient en mesure de prendre l’initiative et de proposer leurs propres missions à des associations dans lesquels ils souhaitent s’engager.

Dans tous les cas, le Service Civique doit rester un moyen de créer de belles rencontres : entre des valeurs, des envies, et des projets !

Pour en savoir plus